Le taux de récupération moyen après avoir exercé

Votre taux de récupération après l’exercice est un bon indicateur de votre santé cardiovasculaire globale. Votre cœur et vos muscles ont besoin de temps pour récupérer après la fatigue de l’exercice. Une fois que vous savez comment suivre votre fréquence cardiaque active, vous pouvez prendre note de la rapidité avec laquelle il revient à un taux de repos après l’exercice.

En fonction de votre condition physique, de l’intensité et de la durée de votre entraînement, la fréquence cardiaque d’un adulte moyen diminue d’environ 15 à 25 battements par minute. Les enfants jouissent d’une période de récupération plus courte, de même que les individus hautement adaptés qui exercent des exercices fréquents et réguliers. Si vous augmentez la durée ou l’intensité de votre routine d’exercice, votre taux de récupération augmentera également. Au fil du temps, au fur et à mesure que vous continuerez à exercer un exercice plus intense, votre corps s’adaptera et votre taux de récupération abordera son ancienne valeur. Le temps nécessaire pour revenir varie considérablement en fonction de l’individu et les changements dans votre routine, de sorte que vous remarquerez un retour rapide à la normale ou peut-être plus graduel.

L’exercice régulier et une alimentation équilibrée peuvent renforcer votre cœur, mais d’autres choix de style de vie comme le tabagisme peuvent avoir un effet négatif sur la capacité de votre cœur à effectuer pendant l’exercice et la récupération. Votre poids et votre âge influent également sur la santé de votre cœur. Si vous êtes un fumeur en surpoids qui n’effectue que de temps en temps, votre taux de récupération s’étendra au-delà de la chute optimale de 15 à 25 bpm, et vous risquez de se sentir tendu pendant une longue période . Afin d’assurer un taux de récupération plus optimal, faites de l’exercice régulièrement et évitez les facteurs qui ont un impact négatif sur votre cœur.

Vos muscles doivent également se remettre après l’exercice. La période immédiatement après l’exercice, lorsque vos membres se sentent lourd ou faible, est le moment où vos muscles squelettiques commencent à se rétablir. La durée de cette période de récupération varie considérablement d’une personne à l’autre, mais vous pouvez prendre des mesures pour accélérer votre période de récupération musculaire. Vous pouvez améliorer votre récupération en stimulant la synthèse des protéines musculaires, en assurant un bon carburant pour vos muscles et en maintenant le sang Glucose pendant et immédiatement après l’exercice. Chaque jour, assurez-vous que votre alimentation comprend 1,4 à 2 grammes de protéines par killogramme de votre poids corporel. Par exemple, si vous pesez 175 livres – environ 79 killograms – vous devriez consommer entre 111 et 159 grammes par jour. Votre protéine totale devrait constituer environ 30 pour cent de vos calories à chaque repas. Immédiatement après l’exercice, buvez un shake de protéines ou mangez de la viande maigre et riche en protéines, comme la dinde. Si vous exercez des exercices intensifs pendant plus d’une heure, buvez des liquides riches en glucides tels que des boissons sportives pour étancher votre soif lors de vos exercices et récupération. Sinon, l’eau sera suffisante. Vos muscles squelettiques dépendent des protéines et de l’acide aminé leucine pour accélérer leur rétablissement en ce moment. Consommer des protéines immédiatement après l’exercice leur donne l’impulsion qu’elles doivent récupérer rapidement.

Dans une étude de 2000 publiée dans le Journal of the American Medical Association, a suivi les temps de récupération du rythme cardiaque et les a comparés avec les taux de mortalité des sujets testés. Cette expérience a montré que les sujets qui ont pris plus de temps à récupérer ont connu un risque de mort plus élevé en raison d’une maladie cardiaque chronique et d’autres maladies liées à l’âge. À l’inverse, lorsque vous travaillez pour réduire votre temps de récupération, vous améliorez votre santé globale et réduisez vos risques de certaines maladies chroniques et de décès prématuré.

Taux de récupération moyens

Facteurs contribuant à la récupération du rythme cardiaque

Améliorer votre récupération musculaire après l’exercice

Votre taux de récupération en tant qu’indicateur de la mortalité